Saw (Integrale) VOSTFR DVDRIP 2005-2010
Saw (Integrale) VOSTFR DVDRIP 2005-2010
  • Seed
  • :
  • 1139
  •  
  • Leech
  • :
  • 399
  • Poids du torrent
  • :
  • 4.79 GB
  • Catégories
  • :
  • Films

Saw.Intégrale.7.Volumes.2004-2010.VOSTFR.DVDRip.XviD-Tetine

Saw I (2005) Saw II (2005) Saw III (2006) Saw IV (2007) Saw V (2008) Saw VI (2009) Saw 3D (2010)

Je conçois que l'on puisse détester SAW, pour des raisons tout à fait valables. Personnellement, j'adore, et pour des raisons tout aussi valables. La première chose à prendre en compte, si l'on veut considérer le film avec un minimum de profondeur, est le budget avec lequel il a été tourné : 1,2 millions de dollars, en tout et pour tout. Je ris jaune en songeant à ce chiffre, car alors que le budget pour la franchise n'a cesser d'augmenter (4 millions pour SAW 2, 12 millions pour SAW 3.),.

Saw fait typiquement partie de ces films déconseillés non pas aux âmes mais bien aux estomacs sensibles. Un estomac ayant moins de mémoire qu'une âme, il ne faut pas plus de deux heures pour justement digérer et (par chance) oublier ces deux heures de boucherie. Sans doute y avait-il matière à un film décalé et novateur, si ce n'est à un bon film, mais passée sous le hachoir d'un scénario finalement ultra simpliste et d'un sadisme aussi poussé que gratuit n'apportant aucun cachet à.

Saw Le début d'une longue aventure^^ Un film de James Wan Le premier épisode de la saga est le meilleur pour moi, car le scénario est complexe, et les personnages principaux sont attachants et jouent vraiment bien leur rôle, toutes les notions à assimiler pour réaliser un excellent thriller sont aussi présentent..

Saw fait partie de ces films qu'énormément de gens détestent parce que la qualité du premier opus a été obscurci dans l'esprit des cinéphiles par l'incroyable médiocrité de ses nombreuses suites. En effet, ces dernières ont laissées de côté ce qui faisait la qualité de Saw I, à savoir une intrigue pesante et intéressante, qu'on prend le temps de développer, avec une galerie de personnages.

Premiers film d'une longue série, qui se distingue à l'époque de par son originalité, son contexte, et son authenticité, jusqu'à ce qu'il soit complètement usé et desséché dans ses (trop nombreuses) suites. L'originalité vient des pièges mis en place par l'assassin, qui le choix aux victimes entre survivre mais tout en souffrance durant l'épreuve, ou mourir (souvent de manière horrible)..

Stygian Street. C'est la rue où se cache Jigsaw, le tueur au puzzle. Stygian Street. La rue du Styx, un des trois fleuves des Enfers grecs. Et c'est bien l'enfer que nous décrit ce film. Un enfer où les pécheurs sont punis pour leurs fautes. Lourdement punis, même, car obligés (dans le meilleur des cas) de s'infliger les pires sévices corporels en expiation de crimes plus ou moins graves..

Bonjour, je veux jouer à un jeu ? Depuis que tu es sur sens critique, tu as rencontré des gens, apprécié des critiques, crée des listes dans l'unique but de devenir populaire et d'obtenir de nouveaux abonnés. A présent c'est a toi de faire un geste. A partir de moment ou tu as appuyé sur le lien de cette critique, ton ordinateur a été contaminé par un cheval de Troie. D'ici 5 minutes tu perdras.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Trailer: