A bittersweet life TRUEFRENCH DVDRIP 2005
A bittersweet life TRUEFRENCH DVDRIP 2005
  • Seed
  • :
  • 967
  •  
  • Leech
  • :
  • 338
  • Poids du torrent
  • :
  • 698.44 MB
  • Catégories
  • :
  • Films

Un chef de gang suspecte sa petite amie Hee Su d'avoir une liaison avec un autre homme. Il demande à son bras droit, Sun Woo, de suivre Hee Su et de l'éliminer s'il la surprend en galante compagnie.

A Bittersweet Life fait partie de ces films qui devraient être, dans leur genre, vus en premier pour qu’on puisse les honorer entièrement ; désormais entouré de toute une multitude de comparses, il a un peu du mal à se détacher des productions prestigieuses venues du pays du matin calme. Le scénario ne va en outre pas contribuer à le faire : ligne basique d’une vengeance, un homme de main se retrouvant chassé par ses employeurs et déterminé à les éliminer les uns.

Le début est fort. Après ça se gâte. Le scénario est mal écrit. On a quelques scènes fort sympathiques où l'on exploite bien l'action, la violence, les lieux. Par exemple j'aime beaucoup la scènes des flingues à assembler. Mais tout ça est très mal ficelé. Le changement d'objectif principal perturbe déjà la structure : arrivé à la moitié du film, on ne peut que subir une chute de rythme. Ça redémarre assez vite heureusement, mais le mal est fait et puis surtout ça devient vraiment.

Administrateur impitoyable d'un grand hôtel de luxe pour le compte d'un patron de la pègre, Kim Sun-woo est un homme d'habitudes, un être de rituels, ivre de contrôle, réglant son existence à la manière d'un métronome. Jusqu'au jour où sa routine vole en éclats, quand son boss lui demande de surveiller l'une de ses maîtresses et de l'éliminer s'il découvre qu'elle le trompe. Kim tombe sous le.

Le cinéma coréen réserve décidément son lot de surprise, quand on pense en avoir saisit l'ampleur l'on se rend finalement compte qu'on ne l'a même pas effleuré. C'est donc ainsi qu'entre deux Thriller coréen j'ai lancé sans trop savoir à quoi m'attendre A Bittersweet Life qui avait pour lui un synopsis qui me semblait simple mais efficace, je m'attendais donc à un bon film mais assez peu.

Attention, avant d'aller plus loin, quelques spoils (très légers cela étant) ci-dessous. Le cinéma coréen n'en finit pas de me surprendre à mesure de mes découvertes. Cela faisait un bon moment que je voulais visionner ce film, et je dois dire que la première chose qui m'interpelle, c'est la qualité de la photographie: l'image est superbe! Eclairages, cadrage, Kim Jee-Woon sait définitivement.

Il est facile de manquer le dernier plan de "A Bittersweet Life", et, du coup, de passer à côté. D'ailleurs, c'est exactement ce qui m'était arrivé la première fois que j'avais vu le film. Comme "Shutter Island" (cela me paraît le meilleur exemple récent de remise en question finale de ce que l'on a vu - et parfois critiqué - auparavant), "A Bittersweet Life" offre.

Punch. C'est le mot qui nous vient à l'esprit une fois que le générique défile devant nos yeux ébahis. Les noms apparaissent, disparaissent alors que l'on garde le même en tête : claque. Grosse claque. On était simplement parti pour regarder un film sud-coréen qui se veut violent, sanglant mais diablement mis en scène comme on est habitué avec le cinéma du pays au matin calme. Le plus magistral.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Trailer: