Venom: Let There Be Carnage FRENCH DVDRIP 2021
Venom: Let There Be Carnage FRENCH DVDRIP 2021
  • Seed
  • :
  • 812
  •  
  • Leech
  • :
  • 284
  • Poids du torrent
  • :
  • 696.38 MB
  • Catégories
  • :
  • Films

Venom.Let.There.Be.Carnage.2021.FRENCH.BDRip.XviD-EXTREME

Tom Hardy est de retour sur grand écran sous les traits de Venom, l'un des personnages les plus complexes de l'univers Marvel.

On l'oublie vite car il manque peut-être d'ambition. Nous retrouvons Eddie Brock qui semble avoir des difficultés à vivre avec son symbiote Venom au caractère qui ne colle pas du tout avec le monde dans lequel il vit. On sent que la production du film à une fois de plus porté l'histoire, surtout, sur la relation entre Eddie et Venom, ce qui était déjà légèrement lassant dans le premier et qu'ils on tenté de rendre encore plus drôle et absurde dans ce 2ème Venom. Leur échanges sont.

Bon, je n'avais pas aimé le premier, mais comme je ne suis pas très malin et surtout parce qu'Andy Serkis a été nommé au poste de réalisateur et qu'il s'y connait particulièrement bien dualité et schizophrénie, je me suis dit que j'allais laisser le bénéfice du doute à Venom : Let There Be Carnage, doute qui s'est littéralement envolé dès la première bande-annonce mais rappelez-vous que je ne suis pas très malin, donc direction la salle la plus proche pour assouvir.

Le pire, dans ce Venom : Let There Be Carnage calamiteux, est certainement de constater l’incapacité du film à proposer un divertissement un tant soit peu abouti. Les effets spéciaux réussissent l’exploit d’aplatir une image en deux dimensions tant le gloubi-boulga numérique a raison des perspectives, des échelles et des profondeurs de champ. Andy Serkis, roi du trucage à Hollywood,.

Pour le coup, je ne sais même pas quoi dire. Parce qu’absolument toute personne un tant soit peu censée s’attendait à ce que ça foire. Même avec Andy Serkis à la réalisation. Même en décidant d’exploiter un très grand méchant, des plus violents et sadiques, du catalogue Marvel. Même en essayant de s’axer sur une trame plus sombre, complexe et moins légère que.

Malheur m'en a pris d'aller voir Venom : Let There Be Carnage après tout le monde. Tout semble avoir été dit dans la presse ou sur les réseaux. Alors que faire ? Bon, tentons alors de donner une explication à cet inexplicable objet cinématographique. Rappelons-nous le premier Venom. Non, pas le film, ne soyez pas masochistes. Plutôt sa calamiteuse gestion par Sony et Arad.

On dirait que la prod ne s'emmerde même plus à essayer de faire un bon film visuellement. Niveau scénario, on trouve de bonnes idées, mais comme le concept général d'anti-héros manque de jusqu'au-boutisme, forcément, c'est assez faible. En effet, un méchant Venom si sympa, si enclin à devenir un héros, pareil pour l'humain. Même le méchant ne paraît pas si méchant (il tue beaucoup.

Ma critique vidéo sur Venom: Let there be Carnage Parler de Spider-man, c'est une chose mais parler de Venom, c'est une autre histoire. Il avait déjà eu un premier opus produit par Sony en 2018 et ce long-métrage sur Venom était assez inintéressant. Certains diront qu'il divertit, et c'est vrai, mais il souffrait de beaucoup.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Trailer: