Halloween Kills FRENCH DVDRIP 2021
Halloween Kills FRENCH DVDRIP 2021
  • Seed
  • :
  • 1120
  •  
  • Leech
  • :
  • 392
  • Poids du torrent
  • :
  • 694.54 MB
  • Catégories
  • :
  • Films

Halloween.Kills.2021.EXTENDED.FRENCH.BDRip.XviD-EXTREME

Laurie Strode, sa fille Karen et sa petite fille Allyson viennent d’abandonner le monstre au célèbre masque, enfermé dans le sous-sol de la maison dévorée par les flammes. Grièvement blessée, Laurie est transportée en urgence à l’Hôpital, avec la certitude qu’elle vient enfin de se débarrasser de celui qui la harcèle depuis toujours. Mais Michael Myers parvient à s’extirper du piège où Laurie l’avait enfermé et son bain de sang rituel recommence. Surmontant sa douleur pour se préparer à l’affronter encore une fois, elle va inspirer la ville entière qui décide de l’imiter et de se soulever pour exterminer ce fléau indestructible. Les trois générations de femmes vont s’associer à une poignée de survivants du premier massacre, et prennent les choses en main en formant une milice organisée autour de la chasse et la destruction du monstre une fois pour toutes. Le mal meurt cette nuit.

Halloween Kills, pendant toute sa première partie, est un film qui fait vraiment peur. Mais pas pour les bonnes raisons. Car au lieu de s'immerger un peu plus dans la continuité de son nouveau récit, entamé avec un certain savoir faire en 2018, David Gordon Green préfère se tourner vers le passé glorieux, remis en scène, mais pas toujours opportun. Avant de pénétrer ensuite dans un tripot anodin confit dans la tragédie d'Haddonfield..

Quel que soit le bout par lequel on prendra cette saga ayant rattrapé « Vendredi 13 » en terme de nombre d’opus (le prochain sera le 13ème et en fera donc la franchise la plus productive du genre), il nous sera difficile de nier le pouvoir de fascination qu’elle ne cesse de produire depuis maintenant plus de 40 ans d’existence. Parce que à force de faire toujours revenir ce bon vieux Michael Myers, en dépit du bon sens, et au gré d’une timeline sans cesse chamboulée selon le bon vouloir des.

Halloween : un séjour magique et mystérieux tout plein de surprises où, parmi des friandises et des astuces, la peur et l'horreur se transforment en joie et jouent. Le cinéaste David Gordon Green revient avec Halloween Kills sur le croque-mitaine le plus culte du cinéma d’épouvante : ""Michael Myers !"" Le terrible boogeyman qui armé de sa folie et d'un.

Bon, ok, l'idée de reprendre la franchise 40 ans plus tard avec Jamie Lee Curtis était une bonne idée et le premier film Halloween de 2018 avait quelque chose de plaisant. Mais là, clairement, vouloir délier la sauce pour faire une trilogie est une mauvaise idée. Du coup, cet épisode est long, sans grand intérêt avant sa fin, et sent le raffistolé par moment. Certes, on peut trouver.

Laurie Strode, sa fille Karen et sa petite fille Allyson viennent d’abandonner le monstre au célèbre masque, enfermé dans le sous-sol de la maison dévorée par les flammes. Mais Michael Myers parvient à s’extirper du piège où Laurie l’avait enfermé. Malheur à ceux qui vont croiser sa route. Halloween kills est un slasher américain de.

Cette nuit d'Halloween 1963 où le jeune Michael Myers massacre sa sœur à l'aide d'un couteau réveille les démons d'une Amérique qui n'aspire qu'au calme et à la tranquillité. Du bout de son objectif, John Carpenter dessine Haddonfield comme un architecte de l'image. Derrière les façades des maisons jumelles, le mal insidieux se propage comme une gangrène dévore un.

ATTENTION JE SPOIL Il faut que je parle, je suis triste, je suis énervé … je suis déçu.Contexte, j’ai vu une grande partie de la saga Halloween, je n’ai pas encore vu H20 et je me suis épargné la vision d’Halloween 6. Tout ça pour dire que j’aime bien cette saga qui a su rebondir ou chuter au fil du temps, aujourd’hui parlons d’une nouvelle chute et mon dieu quelle.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Trailer: