Kong: Skull Island FRENCH DVDRIP 2017
Kong: Skull Island FRENCH DVDRIP 2017
  • Seed
  • :
  • 989
  •  
  • Leech
  • :
  • 346
  • Poids du torrent
  • :
  • 1.37 GB
  • Catégories
  • :
  • Films

Kong.Skull.Island.2017.TRUEFRENCH.BDRiP.XviD-GZR

Un groupe d'explorateurs plus différents les uns que les autres s'aventurent au cœur d'une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu'ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…

"- Alors c'est l'histoire de miloufs, pis sont dans une jungle dangereuse, pis à un moment y'en à certains y sont dans un bateau et faut surtout pas aller dans la jungle. - Comme dans Apocalypse Now! - Non mais là c'est pas ça parce qu'en plus bah sont viendus en force avec du napalm et du gros son dans leur zélico. - Comme dans Apocalypse Now! -Non mais en plus y'a un milouf y vrille un peu de la carafe pis tu verrais certains plans avec ce beau.

Olalalalalalalala. Bon bah voilà j'ai vu l'nouveau Kong. C'était pas bien. En gros le métrage ne sert à rien, s'esthétise à outrance pour rien, développe un bestiaire qui n'a ni pertinence, ni originalité ni utilité, ne s'embarrasse ni de personnages, ni de mise en scène, essaie de m'aguicher sans honte avec ma playlist Spotify mais en fait n'importe quoi, semble se foutre royalement de tout, de son histoire jusqu'à ses scènes de confrontation, s'appelle Skull Island mais en a pas.

Les blockbusters bestiaires commencent de plus en plus à fleurir dans le jargon hollywoodien, notamment quand celui-ci se réapproprie les mythes du passé. Quand ce n’est pas Gareth Edwards qui marche sur les pas du géant qu’est Godzilla, ou lorsque ce n’est pas Guillermo Del Toro qui joue avec les codes du film de Kaiju avec Pacific Rim, c’est dorénavant Jordan Vogt-Roberts qui fait ressortir.

Il y avait de quoi avoir peur. En effet, avions-nous réellement besoin d’une nouvelle interprétation de l’histoire de King Kong ? La réponse se pose d’emblée : non. Tout d’abord, il est difficile de voir « Kong : Skull Island » comme autre chose qu’un mastodonte visant à créer des bénéfices, en faisant également les préliminaires du futur « King Kong vs Godzilla » lancé par la Warner..

Tout puait le cool à des kilomètres avec Kong. Les affiches, lorgnant sans complexe sur Apocalypse Now ; la soundtrack résolument old-school (Bowie, Creedance Clearwater.) ; le casting all-star (Hiddleston, Larson, Goodman, John C. Reilly.). Les premières images, au gigantesque incroyable, dans la lignée du Godzilla version Gareth Edwards de 2014 – et en même temps c'est normal,.

Difficile de savoir si on a aimé le nouveau King Kong en sortant de la salle : doté d'une esthétique léchée et d'une impressionnante direction artistique, le film prend aux tripes visuellement dans des scènes souvent spectaculaires. Pourtant, le manque cruel d'histoire rend le tout superficiel : au final, ce Kong : Skull Island est vide. Vide dans ce qu'il.

Un coin de bureau de l’open space. Post-it, dosettes mocaccino, mouchoirs en papiers, chewing-gum, e-cigarette, écran plat, palette graphique, un paquet entamé de noix de cajou. T’en es où ? - Bah comme d’hab. Brainstorming, quoi. - Tout seul ? - Tu peux venir si tu veux. - Vite fait, d’accord. - T’as quoi ? - … ben… - Oui, je vois qu’on est au même point. - Si,.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Trailer: