Captive State TRUEFRENCH DVDRIP 2019
Captive State TRUEFRENCH DVDRIP 2019
  • Seed
  • :
  • 1142
  •  
  • Leech
  • :
  • 400
  • Poids du torrent
  • :
  • 694.9 MB
  • Catégories
  • :
  • Films

Captive.State.2019.TRUEFRENCH.BDRip.XviD-EXTREME

Les extraterrestres ont envahi la Terre. Occupée, la ville de Chicago se divise entre les collaborateurs qui ont juré allégeance à l'envahisseur et les rebelles qui les combattent dans la clandestinité depuis dix ans.

Histoire/Scénario : Une histoire d’invasion extraterrestre traitée de manière originale. Ici très peu de scènes d’action comme dans la plupart des films exploitant le même thème. Le film préfère explorer l’ambiance générale des populations, les relations entre les individus, comment est ressenti cette invasion mais aussi les moyens de la contrer. On a l’impression de voir un vrai thriller d’espionnage dans un contexte d’invasion alien, c’est très réussi. Il y a.

Behind, quand on lui parle d'invasion extra-terrestre, de l'asservissement subséquent et d'un réseau de résistance, il retombe instantanément en enfance et se souvient d'une série qui l'a particulièrement marqué. Il s'agit bien sûr de V, avec ses lézards en latex bouffeurs de souris la tête levée et la bouche grande ouverte. Premier souvenir d'un genre autre, un poil kitsch, première réminiscence horrifique. Inconsciemment certainement, il espérait.

Le film de SF est devenu ces dernières années une denrée tellement courante après des décennies de disette - en particulier du fait de Netflix, qui porte le genre avec une conviction étonnante, sans pour autant faire des étincelles ! - que la sortie de ce "Captive State", réalisé par un quasi-inconnu et avec une distribution quasi-anonyme (en dehors du toujours impeccable.

La représentation d'une résistance pas spécialement cinématographique à un ordre inique permet à Captive State d'hameçonner le chaland en attente de projections réalistes plutôt qu'héroïques. Grâce à ce seul élément la séance paraît bizarrement décalée au départ malgré la trivialité de l'univers dépeint. C'est un monde désespérant où le pouvoir ne laisse pas grand chose et où seul le pire est.

Rupert Wyatt surprend avec ce film de science-fiction commun à nul autre dans le spectre de ce genre si codifié et où il devient de plus en plus difficile de proposer quelque chose de différent. Que ce soit dans les décors, le design, le déroulement de l’histoire, c’est un genre qui suit de grandes lignes ou de grandes mouvances inspirées par « Star Wars », « Matrix », « Blade Runner » ou.

Sorti sans fanfare en début d'année, Captive State est de ces films de SF étonnants qui alimentent de manière remarquable le genre à l'écran. Le postulat n'a pourtant rien de novateur et puise son concept dans les intrigues d'invasions insidieuses et collaborationnistes des années 80 (V, They Live). On y découvre.

Depuis son très réussi La Planète des Singes : Les Origines, nous n’avions pas tellement eu de nouvelles de Rupert Wyatt. Certes, le monsieur a depuis réalisé le remake The Gambler et en partie chapeauté la série L’Exorciste, mais, avouons le, tout cela nous était un peu passé sous le radar. Avec Captive State, le cinéaste anglais revient par la.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Trailer: